www.philippeville.info

L'info de l'entité de Philippeville

Dans nos villages

2 000 élèves bravent la pluie pour le climat

Pour la journée mondiale pour le climat, les jeunes ont réclamé des mesures de la part de nos dirigeants. Ils étaient 2 000 à Philippeville.

C’est sous une pluie chagrine que pas loin de 2 000 élèves, encadrés par leurs professeurs, ont marché dans Philippeville pour éveiller les consciences, pour manifester leur désir de préserver le climat.
    Il a quelques semaines à peine que le projet a pris naissance au sein des membres du Conseil communal consultatif des Jeunes, pilotée par une référente du Plan de Cohésion sociale. «C’est dans le cadre de la mise en place de la commission pour le climat que les jeunes ont voulu organiser cette marche, explique Céline Legrand. Cette commission climat sera pilotée par le CCCJ et devrait tenir sa première réunion après les vacances de Pâques».

Toutes les écoles de Philippeville

Toutes les écoles de Philippeville, mais aussi des environs, ont été invitées. Finalement, Couvin, Florennes et Walcourt déclineront l’invitation. Mais toutes les écoles de Philippeville étaient présentes.
C’est sous une fine pluie mais persistante que le cortège a pris le départ du parking du Moulin. Il a emprunté le boulevard des Fortifications, et de l’Enseignement pour rejoindre la place d’Armes via la rue de l’Arsenal. Le trajet a été écourté suite au mauvais temps.
  Les pancartes faites avec les moyens du bord étaient nombreuses, presque aussi nombreuses que les parapluies d’ailleurs. On pouvait y lire «Ainsi fond fond fond notre belle planète», «Non assistance à planète en danger», «Trop, c’est trop trop», «Stop à la pollution», «La terre se fissure peu à peu», «Le penser c’est bien, le faire c’est mieux», «Stop au gaspillage alimentaire», «Faut pas niquer sa mer» ou encore «Pas de climat, pas de chocolat».
Les esprits chagrins qui se plaignaient déjà des déchets qui allaient rester après le passage des jeunes pouvaient ravaler leurs dires: plusieurs groupes munis de gants et de sacs ont nettoyé les rues, les laissant plus propres même qu’avant leur passage. Il n’y avait que peu d’adultes hors du cadre scolaire, sans doute refroidis par la météo.
Après le petit discours des membres du CCCJ, les participants ont regagné leurs écoles respectives, le temps de se réchauffer un peu avant de reprendre les cours de la journée.

Voir aussi le reportage de Canal C

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :