Encore une fois, cette fête de la brouette a remporté le succès escompté par les organisateurs. Toujours un peu plus de monde aux soirées, et un équipage de plus dans la course de la brouette.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette fête de village ne cesse de grandir d’année en années. Sur la place des marronniers, il y en avait encore une fois pour tous les goûts. Vendredi et samedi, les soirées aux DJ renommés ont attiré des milliers de personnes. Le dimanche est traditionnellement destiné aux régionaux, tant pour l’animation de l’après-midi que pour la soirée plus familiale au cours de laquelle est à présent tiré un magnifique feu d’artifice.

Sport et folklore

Mais le dimanche, le programme s’adresse tant aux sportifs qu’aux amateurs de folklore : c’est la course des 3h de la brouette. Comme depuis le la première édition, cette course est divisée en plusieurs catégories : enfant, femmes, hommes et folklorique adulte et enfant. Ainsi, si les premiers s’évertuent à terminer au plus vite les tours entamés, les derniers, déguisés chacun suivant un thème qui leur est propre, doivent accomplir au minimum trois tours, sans oublier d’amuser la galerie, ce qui se fait tout naturellement !
Le résultat : un subtil mélange de folklore, d’amusement, de fous rire, de suspense et de sueur ! Le tout sous les marronniers copieusement arrosés des rayons du soleil. Une recette qui a fait ses preuves et qui rencontre toujours les aspirations du public.
Présent depuis le début

DSC_0209Il est présent depuis la première édition de cette course mythique. « Au début, c’était pour faire la course, avec ma sœur ou avec des cousins« , se souvient Eric Burniaux, « puis en brouette folklorique« . Ensuite, l’ancien animateur de la sono Antigel, a empoigné le micro, pour ne plus le lâcher durant les 31 années qui ont suivi. Avec un professionnalisme empreint d’humour, il est LA voix de la brouette. Ce qui a changé depuis les premières années ? Rien : « Il y règne toujours cet esprit d’amitié qu’il règne ici. D’ailleurs, on voit de plus en plus d’anciens habitants du village revenir ici le temps d’un we pour retrouver leurs connaissances et partager de bons moments« .