www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Dans nos villages

Agissements suspects ou tentative d’enlèvement ?

Après les deux agissements suspects que l’on peut assimiler à une tentative d’enlèvement, un troisième fait s’est produit ce jeudi matin à Philippeville. C’est le Parquet de Namur qui communique sur ce dossier : « Une nouvelle tentative d’enlèvement a eu lieu du côté de Philippeville, jeudi matin aux alentours de 8h« . Le substitut Poncelet relate qu’une jeune fille d’une douzaine d’années, atteinte d’un handicap, aurait été suivie par deux hommes d’une quarantaine d’années à proximité de l’Athénée. D’après le Parquet, ce dossier n’aurait rien à voir avec les deux autres tentatives perpétrées ce dernier mois, le véhicule et le profil des suspects étant totalement différent.
Le récit d’agissements suspects commis à Couvin mercredi soir n’a pas été confirmé. Une jeune fille faisait état du fait que 4 jeunes hommes ont voulu la mettre de force dans le coffre de leur voiture mercredi soir.
Rappelons qu’il ne sert en rien de céder à une quelque psychose, mais comme le rappellent les différentes directions d’école, conjointement avec la Police, et qu’il faut appliquer les élémentaires mesures de précautions, comme se déplacer toujours à plusieurs et éviter les sorties inutiles hors de l’enceinte scolaire.

Réagir et prévoir

Un vent de panique souffle sur les élèves et leurs parents avec l’annonce des ces différents faits. Les écoles ont annoncé prendre des mesures de sécurité comme une bonne information, une attention particulière des éducateurs et parfois des moyens techniques comme la pose de caméras à l’IND par exemple. Mais la meilleure prévention peut venir des élèves eux-mêmes. « Des parents ne veulent plus que leur enfant prenne le train ou le bus, nous raconte un enseignant, c’est un peu ridicule et ça peut instaurer ou renforcer un climat de peur« . Ce qu’il faut faire comprendre aux élèves, c’est qu’il est beaucoup plus prudent de se rendre ou de quitter l’école en étant accompagné de plusieurs autres personnes, ce qui découragera les auteurs de ces faits.
Certains parents ont proposé de créer un comité de surveillance des abords de l’école, mais la Police n’a toujours pas répondu à ce qui pourrait être associé à une milice privée.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :