www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Conseil communal

Conseil Communal du 6/07/15

PHILIPPEVILLE : Conseil Communal

Une moitié plus quelques têtes se sont réunies lors du dernier conseil communal; il s’en est fallu de peu pour que la séance soit reportée.

Le dernier conseil communal avait revêtu ses airs de vacances. Sur 21 conseillers, seulement 12 étaient présents ! Il faut dire aussi que ce conseil avait été initialement prévu le 9, s’est tenu finalement le 6.Quoi qu’il en soit, les conseillers ont pu délibérer valablement.
Dans la liste des sujets, c’est le point traitant du PCA des 4 vents qui a retenu l’attention. Il s’agissait d’une modification du plan de secteur à proximité du zoning commercial. La majorité actuelle semble avoir rejoint l’ancienne en regroupant l’ancienne phase 1 et 2, soit l’affectation des terrains situés derrière le garage Renault et la bretelle de la N5 (1), et ceux situés entre la rue du Tourniquet et le même garage Renault (2). Côté chiffres, il s’agit là d’une augmentation de 7,5 ha pour la première partie et de 5 ha pour la seconde, en plus de la zone existante. Cette future zone pourra accueillir des activités type PME, en accord avec les surfaces commerciales actuelles (par ex. une jardinerie, un hôtel ou en concessionnaire automobile). Cette zone pourrait être complètement occupée d’ici 4 à 5 ans.
L’opposition CDH marque son accord sur cette modification, « mais à plusieurs conditions« , explique le chef de file Philippe Burnet, « l’étude doit se poursuive au niveau d’un second zoning, aux Baraques ou ailleurs« . Dans le même ordre d’idée, le CDH souhaite qu’on étudie une liaison entre le rond pont des quatre bras, et la rue de France, « pour inviter les gens à accéder au centre-ville, pour ne pas qu’il meure« . Il pense à l’installation d’une mobilité douce, pour inviter les visiteurs à traverser la ville, par l’aménagement notamment des rues de France et de Namur; ‘ »dans l’idée de relier les deux zones commerciales« .
Le second point qui a attiré l’attention, c’était la décision définitive de la vente d’une parcelle communale à Romedenne. Lors du précédent conseil, il avait été voté la décision de principe de vente, mais une erreur avait glissé le montant supposé de cette vente dans le projet de délibération. La conseillère Nadine Soumoy (MR) avait alors marqué nettement son désaccord sur le montant inscrit, mais avait été rassurée puisqu’il ne s’agissait que d’une décision de principe « le prix pourra éventuellement être revu« . Alors que le conseil doit se prononcer sur le montant définitif, identique à celui annoncé par erreur, à la surprise quasi générale, elle marque son accord ! L’opposition CDH, si elle avait accepté la décision de principe, s’abstient cette fois :« Le prix annoncé par erreur était de 25€ par mètre carré. c’est un peu peu par rapport aux 60€ habituellement demandés pour ce type de terrain, nous aurions préféré un prix intermédiaire de 40€, car c’est vrai qu’il n’est pas possible de construire une maison sur ces 2a25ca, mais bien d’en agrandir une« . Ce chiffre, effectivement bas pour une zone à bâtir, fait tiquer plus d’un, d’autant plus que l’acheteur n’est autre qu’un conseiller de la majorité PS, Christophe Corouge. Pourtant, selon ce dernier, c’est bien le prix conforme proposé par le géomètre habituel de la commune. « Il n’y a pas de cadeau qui me soit offert« , comme a pu l’écrire un journaliste en incrustant un titre, sans mon accord, dans mon texte publié dans l’Avenir.  « La majorité a suivi l’avis du géomètre comme elle le fait d’habitude« .

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :