www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Conseil de police

Conseil de Police du 14/12/16

Après Chistophe Bombled (Cerfontaine), puis Pascal Jacquiez (Doische), c’est à présent au tour du bourgmestre de Philippeville, Jean-Marie Delpire, de prendre la présidence de la zone de Police Hermeton et Heure. Avant de céder les rennes à son successeur, Pascal Jacquiez a pris une dernière fois la parole en tant que président de la séance : « J’ai été content d’être président de la zone durant ces 2 ans qui ont été marquées notamment par les travaux du poste de Police de Cerfontaine« .
Les point relatifs au budget a été largement commenté par divers conseillers. De manière générale, ils s’inquiètent de l’impact du plan d’action présenté par le nouveau commissaire Divisionnaire, David Doyens, sur les finances communales. Jean-Marie Delpire commente : « Les communes doivent présenter un budget pour la fin d’année… Les dotations ont été revues à la hausse, mais que très légèrement… Nous votons 3 douzièmes provisoires car on ne fait pas un conseil par mois. » « Je veux des policiers sur le terrain, pas seulement des beaux bureaux« , exprime de son côté André Chabotaux. Le commissaire Doyen modère : « 90% de frais de la zone, ce sont des frais de personnel« .
Depuis novembre, un ancien gendarme officie à l’accueil du bureau de Philippeville. « Nous en sommes très satisfait« . Autre bon point, son salaire ne coûte que 500 € par mois, via une convention avec le CPAS sous le statut de « l’article 60 ».
À l’unanimité aussi, le conseil marque son accord pour déléguer certaines de ses fonctions au Collège de Police. « Il s’agit essentiellement des protocoles d’accord avec les zones voisines pour du prêt de matériel, d’hommes, du traitement et du suivit des procès-verbaux, ou de participer à une centrale d’achat« , explique David Doyen. « On reste parfois 3 mois sans faire de conseil, il y a des décision à prendre rapidement et qui n’engage que des dépenses ordinaires« , ajoute le nouveau président de la zone.
En fin de séance, on apprend que les nouveau radars préventifs sont arrivés. L’un est déjà en fonction à hauteur du poste de Police de Philippeville, un autre à Jamagne, mais il ne fonctionne pas. « C’est un ancien modèle, explique le commissaire, le personnel doit encore être formé pour le placement et les divers manipulations« .

Une carte au lieu de liquide
Une carte de crédit, plafonnée à 1500 euros sera établie pour remplacer le fond de caisse qui était autrefois partagé entre 4 personnes. « Cela pourra même permettre de remporter quelques petits marchés qui ne pourraient pas l’être en l’absence de liquidités immédiates« , explique le président de zone. « Et en plus, c’est bien plus pratique et sécurisant que de se balader avec de la monnaie, au risque de la perdre« , commente la secrétaire de zone, Sabine Sottiaux.

Véhicules déclassés
La police se défait de deux véhicules. Il s’agit d’un combi VW de 2003 qui ne roule plus beaucoup et coûte trop cher en entretien, et d’une Toytota Corolla de 2004 qui affiche 207.000 km au compteur.

Dépenses informatiques
Une partie du parc informatique doit être renouvelé. On remplace ainsi 5 ordinateurs et 4 pc portables. Le plus onéreux étant sans conteste un disque dur chargé d’effectuer les sauvegardes en toute sécurité. Coût total : 17.000 €.

Bien être au travail
C’est une obligation légale. Une enquête de satisfaction du bien être au travail doit être menée au sein du personnel. « Nous avons choisi l’enquête qui coûte le moins cher« , explique le commissaire. Il en coûtera tout de même 7.000 €. !

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :