www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Conseil de police

Conseil de Police du 27/04/2015

La majeure partie du conseil de Police a été consacrée à la présentation du bilan de l’année écoulée. Le reste avait trait à l’aménagement du poste de Cerfontaine.

Bilan de l’année 2014.

A l’aide de moult graphiques, le chef de zone, Jean-Luc Saint Viteux, a présenté les diverses évolutions qui se sont déroulée l’an dernier. On a  pu ainsi prendre connaissance de la recrudescence des dégradations à la propriété, des infractions contre la valeur morale, des dégradations aux véhicules, des vols et extorsions et des vols de voiture. La hausse la plus spectaculaire se situant dans les faits de mœurs : « Je peux déjà vous dire qu’au jour d’aujourd’hui, nous avons déjà dépassé les valeurs de l’an dernier ».
Par contre, sont en nette diminutions, les cambriolages dans les habitations (sans doute à mettre en rapport avec la mise en place des Partenariats Locaux de Prévention), les vols à main armées, les fraudes, les infractions contre l’intégrité physique, les violences dans le couple, les infractions contre la famille et les vols sur ou dans les véhicules. Le vol à l’étalage reste égal aux années précédentes.
Au niveau des accidents, on constate aussi une diminution de 14 % sans doute due aux divers aménagements routiers réalisés.

Le reste du conseil était relatif aux aménagements du nouveau poste de proximité de Cerfontaine. 3000 € pour du matériel informatique, 2000 € pour de la peinture et de la fibre de verre (qui sera posée par les policiers !), 5000 € pour du mobilier de bureau, et 20.000 € pour l’aménagement des 230 m2 de parking à l’arrière du bâtiment.
Parmi, les points divers les questions, relevons la remarque de Chabotteau (Cerfontaine) qui constate « On (les communes) paie de plus en plus à la zone de Police, et on voit de moins en moins de policiers sur les routes ».  Michel Pauly (Doische) rétorque que pour sa part, il a déjà été surpris de voir des policiers à des endroits inhabituels et que donc ils remplissaient bien leur rôle de prévention et de répression.
Pour André Demartin (Philippeville), c’est le non-usage des motos qui l’interpelle. « Il y a du matériel qui coûte cher à l’achat et à l’entretien, et on ne l’utilise pas ». Le commissaire Saint Viteux a expliqué que plusieurs agents travaillent à mi-temps, sont en maladie ou accident de travail, et qu’il lui manque donc des hommes motivés et intéressés par la moto. Il annonce toutefois qu’il donnera de sa personne pour enfourcher tout prochainement la moto afin de traquer les comportements dangereux au volant, dont l’usage du gsm qui est en hausse constante.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :