Les travaux sont enfin terminés dans la cour de récréation de l’Institut Notre Dame, section fondamentale, à Philippeville. Les grues et autres engins ont déserté la place pour laisser, une fois n’est pas coutume, la place aux parents et invités à l’inauguration des lieux. Il ne s’agissait pas d’une simple couche de couleur ou de la réfection du sol, c’est une véritable transformation qui a été opérée. Suivant une répartition qui a fait sa preuve, l’espace de récréation a été partagé en trois zone, une où on peut courir, une où on peut jouer au ballon, et une troisième zone pour les jeux calmes. « Cette répartition a permis de diminuer significativement la violence observée durant les récréations« , a fait remarquer le directrice Valentine Donnay devant le parterre d’invités, dont les deux anciens directeurs et le conseil d’administration. En plus de cela, toute une partie de l’espace rénové est consacrée au jeux en bois et les modules, comme les toboggans et balançoires, avec un revêtement qui amorti les éventuelles chutes. Sur le côté, c’est une institutrice, Mme Laurence, qui a réalisé un mur musical, très coloré, avec par exemple des maracas et des xylophones. Enfin, au fond de la cour, c’est un compost et quelques carrés destinés aux potagers qui ont trouvé leur place.
Tous ces aménagements apporteront certainement des moments de loisirs, de détente, et de découverte à tous ces petits bouts entre l’apprentissage de l’écriture, de la lecture et du calcul.