www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Chez nos voisins

Le bourgmestre de Doische a marié deux bières

Forcée de changer le nom de sa bière, la Brasserie des Eaux Vives de Romerée, a organisé le mariage de « Mam’zelle Bibiche, devant le bourgmestre de Doische.

C’est suite à une action en justice que Romain Campion, de la brasserie des Eaux Vives à Romerée, s’est vu contraint de changer le nom de sa bière phare « Mam’zelle Bibiche ». En effet, la brasserie flamande De Leite avait introduit un procès pour ne pas que le nom d’une autre bière se rapproche trop de sa cuvée « Mam’zelle », et le juge a tranché en faveur de cette dernière.
Plutôt que de se laisser abattre par cette décision judicaire qui risquait de lui coûter bien cher, Romain et ses acolytes ont décidé de transformer cette épreuve en une opportunité. Puisque leur bière devait changer de nom, ils ont proposé aux internautes de donner leur avis. De nombreuses propositions ont été  faites, et c’est « Dame Bibiche » qui a été retenu.
Partant de là, plutôt que réaliser discrètement cette opération, c’est tout à fait l’inverse qui a été envisagé. « Et pourquoi ne pas marier la demoiselle à « Monsieur Mouche », la seconde bière de la brasserie ? » Et ce qui fût pensé, fût réalisé. Divers contacts ont été pris parmi les « stars » belges pour donner un éclat particulier à cet événement, mais aucune n’a pu se libérer dans un si court laps de temps. Quant au bourgmestre de Doische, Pascal Jacquiez, il a accepté tout de suite l’idée : « C’est génial de leur part, au lieu de se laisser abattre, ils ont su utiliser cette tuile pour en tirer tout le profit et même organiser un événement tout à fait exceptionnel et même jamais vu. » De manière humoristique on s’en doute, mais aussi tout à fait protocolaire en lisant les articles de loi, il a uni M. Mouche et Mam’zelle Bibiche. Le verra-t-on bientôt marier un couple de chevaux ou de chats ? « Non, dit-il sans hésiter, ici c’était tout à fait particulier. »

Un peu plus de 250 personnes avaient fait le déplacement pour assister, dans le froid hivernal, à cette cérémonie hors du commun. Au lieu traditionnel riz, ce sont des granulé de houblon qui ont salué cette union. Et pour conclure cette événement hors du commun, la bière a coulé à flot !
Quelques uns en en profité pour garder un verre gravé au nom de Mam’zelle Bibiche, en guise de collector !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :