C’est un véritable coup de projecteur qui a été donné sur quelques artisans et passionnés du crû ; le public a choisi ce qui l’intéressait.

L’opération séduction Wallonie Bienvenu est un succès pour les ambassadeurs d’un week-end. Certains ont été envahis de visiteurs, d’autres étaient plus mitigés, mais heureux toutefois d’avoir pris part à cette organisation. Il faut dire qu’un invité de marque avait incité de nombreux promeneurs à visiter l’un ou l’autre ambassadeur : le soleil était en effet de la partie, et incitaient les gens à sortir de chez eux.
Le planning était chargé à Philippeville puisque pas moins de 30 ambassadeurs s’étaient inscrits pour participer à ce week-end de découverte. Il était dès lors impossible de tout visiter, de participer à tout ce qui était organisé aux quatre coins de l’entité. Certaines activités étaient sans doute plus attractives ou plus insolites que d’autres.

Expo photos

A Philippeville, on semblait ne pas se bousculer au portillon. André François occupait la salle du conseil communal avec son exposition relative à l’histoire de Philippeville et des 16 villages qui composent l’entité. « Il n’y a pas foule, dit-il, mais les gens qui viennent se sont montrés intéressés« . Et l’homme féru d’histoire n’est pas avare d’anecdotes relatives à ses les recherches. « Dans les années nonante, je suis venu ici, à l’administration communale, il y avait plusieurs centimètres d’eau dans les cave… Des archives baignaient dedans ! Heureusement, nous avons pour les sécher, au sèche cheveux, les raser pour enlever la moisissures sur certaines, les numériser et enfin les remettre au sec et en sûreté dans le coffre fort de la commune« .

Artistes à l’honneur

A Jamagne, ce n’était pas moins de dix artisans qui exposaient leur savoir-faire dans l’église du village : des peintures aux poupées en passant par des lasagnes et pâtisseries faites maisons, il y en avait pour tout les goûts. « Nous rencontrons pas mal de gens qui ont vécu à Jamagne et qui profitent de l’occasion pour redécouvrir les lieux, pour mettre des noms sur des photos de classes, pour commenter une photo vielle de plus de 100 ans parfois« , explique la dynamique Christiane Chermanne. « De nombreuses personnes ont aussi parcouru le village avec la visite historique guidée et commentée, ou ont effectué une balade avec les vieux tracteurs« . C’est tout le village qui était à l’honneur.