Les habitants des parcs résidentiels de Philippeville sont contents : leur domicile jusqu’ici « temporaire », pourra devenir définitif.

C’est d’une manière unanime que le point relatif à la conversion des zones de loisirs en zone d’habitat vert a été voté. « Nous avons d’abord concerté les différents conseils d’administration qui ont tous marqué leur accord« , précise le bourgmestre Jean-Marie Delpire. Les quatre domaines que compte l’entité de Philippeville sont concernés, c’est-à-dire les domaines du Bois Roly, des Valisettes et de la Forêt à Neuville, ainsi que la Gueule de Loup à Sautour, ce qui représente tout de même 14 % de la population.
   A présent la procédure va suivre son cours. La Commune va introduire un dossier technique comprenant la reprise du réseau routier, électrique et eau (avec un compteur individuel) ainsi que l’égouttage. Dès que le Gouvernement Wallon aura validé ce dossier, la commune aura 5 ans (ce que tout le monde juge insuffisant) pour effectuer les divers travaux.
La grosse inconnue, outre le délais, c’est de savoir chiffrer tout cela, mais surtout de savoir qui va financer cela, et dans quel délais. Il serait déjà convenu que les différents CA pourraient intervenir à hauteur de leurs moyens, mais on se doute que cela ne sera certainement pas suffisant. Les parties intéressées comptent bien évidemment sur des subsides généreux.