La sécheresse qui s’allonge encore va contraire les organisateurs de festivités à revoir leur planning ou leur règlement d’ordre intérieur.

Avec la sécheresse qui s’éternise, les comités organisateurs vont devoir modifier quelque peu leur programme. C’est le cas pour la Chinelle, cette mythique épreuve enduro moto qui se déroule toujours le deuxième we d’août. En effet, cette épreuve sportive attire des milliers de personnes, et des centaines d’entre-elles ont pris l’habitude de passer la nuit, voire même plusieurs jours au camping installé à proximité de l’endroit.
Suite à un arrêté de Police du Gouverneur de la Province, « en zone forestière, il est interdit, sans dérogation ni exception aucune, de porter et d’allumer un feu« . Les contrevenants peuvent être punis d’une peine d’emprisonnement de 8 à 14 jours et d’une amende allant de 26 à 200 euros. L’organisateur le rappelle aussi en ces termes : « La Chinelle possède un Arrêté de Police interdisant les barbecues sur le site de l’événement, y compris au camping car le risque d’incendie est trop élevé ! De plus, nous demandons aux fumeurs d’être très prudent !« 
Pas de feu d’artifice
Et ce week end, c’est à Romedenne que les habitudes vont être bousculées, même si l’organisateur de ne l’annonce pas encore officiellement. Le dimanche soir à minuit, c’était devenu une tradition, un important feu d’artifice était tiré pour le plus grand plaisir des milliers de participants. « Nous avons là aussi dû prendre les mesures de sécurité qui s’imposent à cause de la sécheresse et des risques d’incendie« , explique André Descartes, bourgmestre faisant fonction à Philippeville, « ce n’est pas de gaité de coeur, mais il y va de la sécurité de tous« .