www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Conseil communal

Pas de remarques particulières sur le budget

Pour ce dernier conseil communal de l’année, la présentation du budget a occupé la majeure partie des discussions. On n’a guère évoqué autre chose.

Le gros point de ce dernier conseil était sans conteste la présentation du budget 2016. L’opposition Cdh s’est abstenue et le conseiller écolo a voté contre, du moins à l’ordinaire. Une fois n’est pas coutume, il y avait forte majorité de femmes à la table du bourgmestre. Le directeur financier et le directeur général étant absents, ce sont deux dames qui les ont remplacés. C’est donc Christel Lamort qui a présenté les conclusions du directeur financier.

Frais de personnel en baisse
De cette masse de chiffres balancés à l’assemblée, et dont, ni la presse, ni le public n’avaient le détail (et c’est bien dommage), on a pu retenir quelques points importants. Comme le rappellera le bourgmestre Jean-Marie Delpire, les frais de fonctionnement et les frais liés au personnel sont en diminution lente mais progressive depuis quelques années. Le CDh s’étonne : « Si la charge salariale diminue, le volume de travail pas. Comment réalisez-vous ces économies ? » s’inquiète Jacques Sanglier. « Nous aimerions voir ces chiffres en détail ». Le bourgmestre lui répond simplement que : « du personnel à haut salaire va partir en retraite et ne sera pas remplacé », cela explique sans doute une partie de la diminution de la charge salariale. Connu pour son franc parler, le président du CPAS André Demartin enchéri : « Aux travaux, une personne avait un gros salaire, et ne servait à rien depuis 10 ans. je dis tout haut ce que les autres disent tout bas. » Pour sa part, l’échevin des travaux Bruno Berlemont conclu, plus diplomatique : »un remplacement est prévu en concertation avec le personnel« .
Bien que présent dans la majorité, le conseiller Christophe Corouge (PS) attire l’attention : « le niveau de service public ne peut pas diminuer. Attention de ne pas aller trop loin« .
De son côté, le seul conseille de l’opposition écolo, Vincent Laureys trouve, comme tout le monde, qu’il est dommage de ne recevoir les dossiers que 7 jours avant le conseil : « Il n’y a pas beaucoup de temps pour l’analyse, même si c’est le délai légal« . Pour lui, le budget aurait pu être plus généreux avec les familles et les jeunes. « Pas de plaine de jeux, mais une maison de village à 800.000 euros. Je trouve aussi que ce budget n’est pas en phase avec son temps, rien du côté des économies d’énergie, comme l’isolation, les chaudières au mazout« . Dans l’assemblée, on murmure que son discours est le même que l’an dernier.

Des investissements

Au rayon des investissements prévus, on peut retenir la rénovation de chemins agricoles pour 161.000 €, 375.000€ pour des travaux de voirie, les pelouses synthétiques du terrain de foot de Philippeville budgétisées à 670.000 € dont 552.500 seront subisdiés. Pour l’église de Romedenne, une somme de 405.000 € est prévue pour réaliser les travaux de réparation du toit et de la tour. La maison de village de Surice, on en parle encore, devrait recevoir une enveloppe de 800.000 dont 640.000 sous forme de subsides. L’anneau routier de la place de Philippeville devrait être refait avec une somme de 450.000 €. Citons aussi l’espace communautaire qui va être aménagé dans le bois de Roly, le projet Rolywood, ainsi que des travaux d’isolation dans l’école de Sautour.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :