www.philippeville.info

L'info de l'entité de Philippeville

Dans nos villages

Philippeville-Chimay: l’ASBL Carrefour propose quatre filières de formation

Vendredi, le centre de formation et de réinsertion professionnelle ouvrait ses portes au public: une façon de découvrir le travail des stagiaires.

L’ASBL Carrefour est un centre de formation pour adultes éloignés de l’emploi. Elle existe depuis presque 25 ans. Depuis septembre 2018, Gaëlle Lenoir en a repris la direction. Pour mener à bien les actions, une équipe de 17 personnes encadrent pas moins de 200 stagiaires chaque année. Ceux-ci sont préparés à se confronter au monde du travail ou à la reprise d’une formation qualifiante, en travaillant sur l’amélioration des compétences de base pour mieux se débrouiller dans la vie de tous les jours. Les formateurs veillent également à l’augmentation des compétences techniques, l’acquisition des attitudes nécessaires à l’emploi, la confiance et l’estime de soi.

La mobilité est une réelle difficulté

La plupart des personnes rencontrées en formation disposent rarement d’un permis de conduire et/ou d’une voiture. Elles dépendent alors des moyens de transport en commun, trop peu développés dans notre région rurale.
Vu l’importance de la mobilité, des cours de permis de conduire théorique sont proposés dans toutes les filières. L’ASBL Carrefour engage également les moyens nécessaires pour maintenir les quatre implantations, Couvin, Chimay, Philippeville et Walcourt. Deux d’entre elles, Couvin et Chimay sont mises à mal suite à la vente du bâtiment Le Bercet et le financement de deux locaux dans le Hainaut. À ce propos, la direction rencontre régulièrement tout service ou particulier qui pourrait proposer un espace en location (pour tout renseignement: Gaëlle Lenoir au 0492 97 70 95).

Quatre filières

  1. Savoirs de base : retravailler ses compétences, lecture, écriture, informatique en vue de l’entrée dans une formation qualifiante, la réussite d’un examen d’entrée ou l’obtention du CEB. Cela favorise l’insertion sociale et professionnelle.
  2. Mobilisation: pour ceux qui n’ont pas encore de projet clair et qui ont besoin de créer des liens pour se mettre en action, il y a des ateliers pratiques et des cours collectifs comme la rénovation meubles.
  3. Orientation: pour les personnes ayant un projet professionnel, de formation mais ayant besoin d’un soutien; des cours collectifs aident à acquérir des techniques de recherche d’emploi et de formations qualifiantes et avec deux fois 3 semaines de stages découvrir son métier.
  4. Formation aide ménagère: après une formation courte de 6 semaines ou longue de 5 mois, pour un emploi dans les titres-services.

Les formations sont accessibles à toute personne inscrite au Forem (avec ou sans allocation de chômage) et qui ne possède pas le CESS (certificat d’enseignement secondaire supérieur).
L’équipe travaille en étroite collaboration avec les CPAS de la région pour accompagner au mieux leurs bénéficiaires mais également avec les conseillers référents du Forem, les chargés de missions de la Miresem, les accompagnatrices du service Entre-Sambre-et-Meuse et les nombreux organismes liés à l’insertion socioprofessionnelle du sud de l’Entre-Sambre-et-Meuse.L’accompagnatrice sociale peut également aider les personnes ayant un handicap (physique ou mental) dans l’introduction des demandes de numéro AViQ (Agence pour une vie de qualité) et accompagner à la demande tout au long du parcours en formation pour lever les freins de l’emploi.
Pour s’inscrire, il faut téléphoner au 071 66 80 77 ou au 0474 93 42 36 ou se rendre directement dans un des centres.

Marie-Françoise Lareppe pour le journal L’avenir du 21/01/18

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :