www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Dans nos villages

Police : Alcool et stup: de bons résultats

Après la Commune et le CPAS, c’était au tour de la zone de police de présenter ses vœux au personnel, de dresser bilans et projets.

C’est le bourgmestre de Cerfontaine, Christophe Bombled qui a repris les rênes de la zone de police Hermeton et Heure pour 2 ans, avant de céder la place à Philippeville et à Doische. Il a rappelé que s’il était important qu’il y ait une hiérarchie au sein de la police, il n’était pas question d’en établir une entre les services. «Continuons à travailler ensemble, pour que les citoyens de Doische, Philippeville et Cerfontaine se sentent en sécurité ».

De quoi être fiers

David Doyen, chef de corps

David Doyen, le chef de corps, a remercié les nombreux membres du personnel qui se sont montrés polyvalents afin de ne pas affaiblir les services envers la population. Il pointe aussi du doigt quelques réussites dont il est particulièrement fier. «Au service d’enquête et de recherche, nous avons fait quelques belles enquêtes notamment en matière de stupéfiants, qui ont mené à de bons résultats ». C’est ce qu’illustrent d’ailleurs les statistiques qui sont en hausse dans ce domaine, parce que les enquêtes sont fructueuses, et pas parce qu’il y a plus d’usage de stupéfiants dans au sein de la zone.
Une autre fierté du chef de corps, c’est l’utilisation des programmes de recherche par le SER, connus dans le milieu sous le nom de GES. «Nous sommes devenus une zone de référence dans la province de Namur. On vient même nous demander conseils et formation en cette matière ».
Un autre domaine, c’est l’expertise acquise dans le domaine de la techno-prévention, notamment en matière de gravure de vélo.
Le service circulation reprend vigueur, au grand dam des automobilistes pris en défaut, notamment en matière d’alcoolémie. «Nous avons relevé plus de conduites sous influence en 2018 qu’en 2017 ». Le nombre de contrôles est aussi plus important que l’année précédente.
«Petite zone de police ne veut peut dire qu’on manque d’ambition: nous préparons depuis plusieurs mois un exercice AMOK, en collaboration avec les services de pompiers et de secours, les services communaux, un établissement scolaire, ainsi que zones de polices voisines
Pour être plus proche du citoyen, diverses petites actions sont d’ores et déjà entreprises, notamment via les réseaux sociaux, pour améliorer la communication.

Des projets

La sécurisation du poste principal de Philippeville et de Cerfontaine ainsi la virtualisation des PC sont à présent effectuées. Les nouveaux combi d’interventions devraient arriver sous peu. «La priorité en 2019 sera l’engagement de personnel, et anticiper les départs. En 2025, un tiers du personnel sera admis à la retraite, soit 18 personnes ». Autre axe vers lequel tendront les différentes actions des années à venir, c’est l’empreinte écologique de la zone de police, en matière de gaspillage d’énergie notamment. La vision de la zone de police devra aussi être définie pour les 5 années à venir.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :