Site non officiel de l'entité de Philippeville

Politique

Problèmes de communication

Dans le journal SudPresse d’il y a quelques jours, le bourgmestre André Demartin dressait le bilan à mi-mandat.  (Lire ici) Une partie de la minorité s’est aussi exprimée (lire ici).
Le moins qu’on puisse dire, c’est que les propos du bourgmestre ont blessé le personnel communal qui ne se sent pas respecté, et ce pour la seconde fois depuis son arrivée aux commandes de la Ville.
Comme le bourgmestre a utilisé (volontairement ou non) la presse pour faire passer ses sentiments et remarques, le personnel communal a fait de même (voir ici)  et lui a adressé une lettre ouverte rédigée l’issue de la rencontre de 90 membres du personnel.
La voici en intégralité :

Droit de réponse et lettre ouverte à Monsieur De Martin.
NON Monsieur De Martin, tout le monde n’est pas d’accord avec vous !!
SAUVONS NOTRE REPUTATION !!!

La Directrice Générale f.f, la Directrice Financière f.f et l’ensemble du personnel communal, employés et ouvriers réunis, sont stupéfaits de constater, à nouveau, via la presse le peu de considération que vous avez pour eux.
Le but de cette publication n’est pas de recevoir des excuses mais bien de rétablir la vérité auprès des citoyens. Nous en avons assez de voir notre image écorchée à la suite de propos diffamatoires dans la presse.
Dans l’article consacré au bilan de mi-mandat publié par la Nouvelle Gazette le 06 octobre dernier vous dites : «  On n’embauche plus les gens parce qu’il le faut mais parce qu’ils sont performants ». Faut-il donc tirer la conclusion que toutes les personnes engagées avant cette législature sont incompétentes et non performantes ? Comment peut-on encore trouver une motivation dans notre
travail sans aucune reconnaissance ?
La plupart des employés et ouvriers présents actuellement étaient déjà là bien avant votre arrivée, et même si tout système est perfectible, les services fonctionnent globalement bien, grâce à l’engagement, la volonté et la conscience professionnelle du personnel.
Plus loin dans le même article nous lisons : «J’ai voulu remettre de l’ordre dans certains services. Par exemple quand je suis arrivé à la commune, j’ai interdit l’alcool partout » . Il est vrai que vous avez émis le souhait, en début de législature, de limiter la consommation d’alcool au niveau des séances de Collège.
Nous ne savons pas si cela a été fait ou pas, puisque nous ne participons pas au Collège, mais au niveau du personnel communal nous nous étonnons de ce constat car il n’y a jamais eu de problème de consommation d‘alcool dans les bureaux ou au service travaux. Il est révoltant d’associer l’ensemble du personnel à un problème ponctuel lié à une ou deux personnes, qui plus est des élus, et de diffuser cela dans la presse.
Vous précisez plus loin : « nous avons mis un point d’honneur à faire bouger des chantiers qui stagnaient depuis 10-15 ans », et de montrer en exemple la Place de Philippeville. Encore une fois il s ‘agit de s’attribuer les lauriers d’une situation qui était bloquée pour un problème juridique et qui n’a pu voir son dénouement qu’une fois la question juridique réglée.
Nous tirons la conclusion que le travail du personnel depuis 10 à 15 ans est encore une fois remis en question.
Quels sont les autres chantiers stagnants ? Où sont les remerciements ou du moins la reconnaissance pour le personnel qui fait avancer ces dossiers à force de travail ?
Il est désolant de constater que pour un bilan de mi-mandat dans la presse publique, vous ne faites que des constats négatifs à l’encontre du personnel (problèmes d’alcool, performance nulle, dossiers non suivis) mais vous citez par contre le Collège communal en exemple ( nous formons une équipe qui travaille dur et ensemble – chaque échevin preste au moins un mi-temps) .
Nous ne pouvons que tirer le bilan du mépris flagrant que vous avez pour le personnel, qu’il soit employé ou ouvrier et nous vous suggérons d’engager, enfin, une personne performante afin de gérer votre communication.
Mais peut être n’est ce que de la maladresse ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :