www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Conseil de police

Une dotation communale en trop légère hausse

C’était le premier budget que le nouveau commissaire de zone, David Doyen, présentait aux conseillers de police.

« Nous sommes déçus de ne pas avoir reçu la présentation en détail du budget qu’en ouverture de séance, dit André Chaboteau, cela ne nous permet pas de le lire en détail« . D’emblée, un point suscite les critiques, celui relatif au leasing d’un véhicule d’intervention à 2000 € par mois. « C’est vrai que c’est cher, mais il n’y a pas de surprises, tout est compris, même un véhicule de remplacement le cas échéant« , explique le comptable spécial, J-Pol Piquin.
Au cours de l’heure dédiée à ce point de l’ordre du jour, de nombreux chiffres ont été évoqués. « Nous avons réduit les frais de fonctionnement au maximum, explique le commissaire divisionnaire David Doyen, il n’est pas possible de faire plus. » Et il explique le pourquoi des augmentations des frais par, entre autre, l’indexation des salaires, notamment le personnel plus âgé, le détachement d’un inspecteur principal au CIC, la dotation de 100.000 euros pour le traitement de décembre (auparavant imputé à l’année suivante).
Au niveau de l’extraordinaire, ce sont des frais au niveau des bâtiments, de la sécurisation du poste de Philippeville notamment. Et il conclut : « c’est un budget sous pression, sous une forte dépendance du fédéral, avec une dotation communal insuffisante. Réduire encore le cadre est trop dangereux (actuellement 51 membres au lieu des 60 prévus, ndlr) ».
Quant à Jean-Marie Delpire, le président du Collège de la Zone de Police, il fait remarquer que très peu d’investissements avaient été opérés dans l’immobilier jusqu’à présent et recommande de « faire preuve d’imagination avec les zones voisines, pour réduire encore les coûts des interventions. C’est un budget de transition, de par les événement inattendus comme les grèves ou la menace terroriste ».
Au vote, c’est une approbation de tous les conseillers, malgré les nombreuses remarques d’André Demartin qui trouve que la gestion financière n’est pas optimale. « Ce budget n’est pas réaliste, augmenter la dotation communale de 2%, c’est rien du tout. il faudra s’attendre à une augmentation de plus de 15 % dans les années à venir. Je réclame des mesures draconiennes. on en parlera à huis clos ». Il évoque aussi que les comités organisateurs devraient contribuer financièrement au salaire des policiers nécessaires pour les encadrer !  Christophe Blombled, bourgmestre de Cerfontaine, tente de calmer le président du CPAS de Philippeville : « il faut arrêter de vouloir jouer l’opposition au conseil de police, et la majorité au Collège Communal ! »
A huis clos, les conseillers poursuivront le débat sur l’opportunité faite d’engager une personne pour en remplacer une autre, et que cette dernière est toujours en fonction. « En son temps, nous vous avions proposé une solution, et vous conseillers l’avez refusée« , clame C. Bombled.  La discussion se déroulera à hui clos.

Comments are Closed

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :