www.philippeville.info

L'info de l'entité de Philippeville

Lautenne

Une extension de 80 000 poulets

Mercredi soir, il n’y avait pas foule à cette réunion d’information. Deux personnes (un couple) sont venues poser des questions à l’exploitant.
Face à un public très clairsemé, l’échevin de l’Urbanisme, Jean-Marie Delpire, a planté le décor de cette réunion. «Il s’agit d’une classe 1, donc le futur exploitant a l’obligation de tenir une réunion d’information publique. S’en suivra une période où la population pourra s’exprimer, puis une étude d’incidence qui devra répondre à ces remarques.»
Jérôme Daneels prévoit la construction de deux hangars supplémentaires, soit 80 000 volailles au total. Pour lui, ce projet d’agrandissement, puisqu’il possède déjà deux hangars similaires, est nécessaire. D’une part pour remplacer un hangar incendié l’an dernier et, d’autre part, pour assurer un second emploi au sein de son entreprise.
   «Il s’agit en fait des mêmes installations que les deux premiers poulaillers. Nous prévoyons de mieux filtrer l’air et les poussières via un système d’échange de chaleur, un peu comme une VMC. Une manière de réduire les odeurs et de réaliser une économie d’énergie.» Le projet prévoit aussi une éolienne ou des panneaux photovoltaïques, ou les deux.
   Parmi l’assemblée, on ne se bouscule pas pour poser des questions à l’exploitant. Le couple voisin de la «Bascule», lieu de passage obligé du transit de camion, n’a qu’une question à poser: «Prévoyez-vous aussi de déménager la bascule près des nouveaux hangars?»

La bascule sera déplacée

Jérôme répond par l’affirmative et va même plus loin: «Oui, la bascule sera déplacée. Nous pouvons même ajouter une clause dans le permis stipulant que nous ne pourrons pas exploiter les nouveaux hangars si le système de pesée n’est pas déplacé
L’ensemble des installations se situera donc à l’extérieur du village, ce qui semble apaiser la population.
Les habitants ont toutefois jusqu’au 13 juin pour adresser leurs remarques, questions, ou observations au collège communal.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :