www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Dans nos villages, Philippeville

Un règlement de Police mis à jour

Le nouveau règlement général de police administrative a été présenté aux élus. Cette brique a été votée à l’unanimité. L’arrondissement de Philippeville est le seul en Wallonie à présenter un règlement de police commun et applicable dans toutes les zones de police composant l’arrondissement.

«Le but de ce règlement général de police administrative n’est pas de lancer une chasse aux sorcières et d’effrayer la population. C’est avant tout un outil pour stopper les incivilités», explique l’inspecteur principal Huaux, qui admet toutefois que la société est de plus en plus restrictive. Ce RGPA couvre toute une série d’infractions de la vie courante: la salubrité publique, le stationnement, les amendes administratives, la tranquillité publique, le bien-être animal et même les camps de jeunes…

Le cheminement a été long et fastidieux pour parvenir à un RPGA commun aux trois zones de police de l’arrondissement de Philippeville couvrant sept communes. «Il a fallu tenir compte des modifications dans la loi, des demandes spécifiques des Communes, des éventuelles erreurs», reprend l’inspecteur Huaux, la cheville ouvrière de ce long travail.

Afin que ce règlement soit d’application au 1er avril comme prévu, il est primordial qu’il soit voté dans les sept communes de l’arrondissement. «Sans ce RGPA, il est impossible que les trois zones de police puissent collaborer efficacement, insiste le bourgmestre Jean-Marie Delpire. Ce document sera disponible sur le site internet de la Ville quand il aura été adopté par tout le monde

Et le bourgmestre de Philippeville de déplorer que Couvin ne l’ait pas encore fait pour une simple question de distance à prévoir entre les camps de jeunes et les premières habitations. «Si Couvin avait été plus assidu aux réunions préparatoires, ce problème ne se serait pas posé», lance-t-il en guise de pique à ses voisins du sud.

Pour l’inspecteur Huaux, ce problème de communication devrait être prochainement réglé. Il doit rencontrer le collège communal couvinois à ce propos. De fait, sur les sept Communes, seule celle de Couvin n’a pas encore adopté le RGPA.

Présent dans le public, le chef de zone d’Hermeton-et-Heure, le commissaire Doyen, insiste sur la nécessité de bien communiquer autour de ce document auprès de la population. Dans la foulée, il annonce que les policiers de sa zone vont de nouveau verbaliser en cas de non-respect des zones bleues à Philippeville. Jusqu’à présent, un petit problème juridique les en empêchait. Toujours bon à savoir…

Jean-Luc Henrard

En effet, depuis qu’une riveraine a gagné sa bataille juridique, il n’est plus possible de verbaliser une voiture stationnée dans la zone bleue. Mais attention, ce sera de nouveau possible dès le 1 avril ! 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :