www.philippeville.info

L'info de l'entité de Philippeville

Surice

60 bougies pour le foot

C’est en grande pompe que le RFC Surice a inauguré ses nouveaux locaux, en combinaison avec la fête des 60 ans du club de football.
Il y avait du monde vendredi soir aux abord de la buvette du Royal Football Club de Surice. Les fromagers avaient invité pas mal de monde à assister à l’inauguration de leurs nouveaux locaux, et par la même occasion, souffler les 60 bougies du club.
Les festivités s’étalaient sur trois jours, faisant la part belle au sport, mais surtout à la bonne ambiance et aux retrouvailles. Le vendredi démarrait en fanfare avec l’inauguration officielle des nouvelles installations. Les autorités politiques de la région étaient au rendez-vous.

Des discours

C’est la députée-bourgmestre Christine Poulain qui a débuté la série de discours. « Je me souviens lorsque, sur les bancs de l’Athénée de Philippeville, notre professeur nous relatait, le lundi les résultats footballistiques du Standard… et du Club de Surice ! A ce moment là, je n’aurais jamais imaginé me retrouvé ici aujourd’hui ! » Vient ensuite le tour du bourgmestre de Philippeville, Jean-Marie Delpire. « Vous représentez une utilité sportive pour toute la région, mais surtout une utilité sociale… Vous apprenez aux jeunes les valeurs fondamentales de respect, de solidarité, et de fair-play. » Quant à André Demartin, prenant la parole en tant que président de la Régie Communale Autonome de Philippeville, il a souligné l’importance des divers partenaires impliqués dans ce chantier qu’a représenté ces nouveaux locaux. La parole de la fin était pour le président du club, Benoît Viscardy. « Merci à nos nombreux sponsors qui ne nous ont pas lâché malgré que nous avons dû déserter notre terrain le temps des travaux, nos excuses à nos amis de Treignes si nous avons démonté un peut trop souvent la buvette ! Merci aussi à la Surizée pour leur aide avec la buvette et les vestiaires temporaires. »
Avant la visite des lieux, la plaque souvenir a été dévoilée par l’ensemble des autorités.Ensuite, les nouveaux venus ont visité les nouvelles infrastructures et découvert l’exposition relatant les 60 ans d’existence du club. 60 années résumées par de nombreuses photos, articles de presse, affiches de matchs, et d’autres anecdotes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Interview de Benoît Viscardy, président du club
– Qu’est ce qui a été le plus difficile durant les travaux ?
Avec notre déplacement à Treignes, il ne nous était pas possible d’emmener les panneaux de nos sponsors, et pourtant, ceux-ci ne nous ont pas abandonnés malgré l’absence de visuel. Leur soutien indéfectible nous va droit au coeur.
– Des changements en vue pour cette saison ?
Il y a eu des périodes un peu plus creuses mais nous avons toujours joué. Le club a perdu quelques uns de ses joueurs, notamment ces deux dernières années suite à la délocalisation forcée vers Treignes mais nous avons à présent une toute nouvelle équipe les P4. Et le club des fromagers est particulièrement fier de son équipe U10 (jeunes d’une dizaine d’années) qui n’a subi aucune défaite cette saison !
– Une infrastructure pareille, çà coûte un pont, non ?
Le budget de ces travaux, comprenant vestiaires, buvette, salles de réunion, secrétariat, cuisine, terrain et parking, avoisine le 1,2 million d’euros, dont 75 % subsidiés. Et tout prochainement, le club va aussi investir, sur fonds propres, pour la remise à niveau du terrain 2, juste derrière le premier, ainsi que pour la remise à neuf de l’éclairage.
– Et pour gérer tout çà, vous êtes nombreux ?
Le club est propulsé par un comité fort d’une quinzaine de personnes, car outre l’aspect sportif, il faut tenir le bar, entretenir les locaux, assurer les relations publiques. Heureusement, nous avons aussi le comité de jeunes pour les équipes d’âge… et il faudra tout doucement penser à me remplacer !

Des souvenirs à foisons
La préparation de cette exposition a fait remonter des tas de souvenirs en mémoire. De nombreuses photos bien sûr, mais aussi du courrier. Et le président de faire la lecture d’un lettre provenant d’un autre président de club : « Cher président, si vos joueurs n’avaient pas autant à boire, vous auriez connu la gloire depuis longtemps ! » Les choses ne changent pas à Surice !

Un terrain nickel
Durant les discours, René fesler , affilié au club dans les années 50  et  aujourd’hui agé de 75 ans, déclare : »hé bien, si j’avais connu un terrain comme celui-ci de mon temps, je jouerais peut être toujours maintenant ! »

Les « légendes » de Surice. Ph : Dodo

Historique
Le football a commencé en 1933 à Surice, mais suite à la guerre, notre club n’a été officialisé qu’en 1957 et a fonctionné sans interruption depuis. Durant 40 ans, Christian Soumoy a officié comme correspondant local pour le club. « Nos mandats sont plus long qu’en politique ! » Ce projet de buvette et vestiaires a mijoté durant 18 ans avant de voir le jour, mais le résultat en vaut la peine !

Jonathan Warnon pour la Nouvelle Gazette du 13/05/17

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :