www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Politique

Le voeu d’un service de qualité

André De Martin, nouveau bourgmestre a exhorté le personnel à poursuivre dans la voie d’un service d’excellence.

André De Martin sait que les travaux sont d’importance dans une commune et il connaît les urgences qui existent pour certains d’entre eux. Mais il n’insistera guère sur le sujet en citant toutefois quelques travaux imminents comme la réfection des voiries autour de la place d’Armes. Mais pour ses premiers vœux, il exhorte surtout son personnel à continuer à bien faire, voire à s’améliorer encore.

Nouvelle équipe

«Vous avezune nouvelle équipe d’échevines et d’échevins décidée à mener à bon port les nombreux projets, explique le bourgmestre. Mais notre volontarisme n’est rien cependant, s’il ne se dédouble pas d’un engagement résolu et constant du personnel
Il insiste alors sur une collaboration optimale, sur la confiance réciproque, sur la volonté de chacun de ne pas laisser traîner des dossiers, de répondre au plus vite à la demande du citoyen, d’être à son écoute. Il ne reproche rien à ce personnel dévoué, bien au contraire. Mais il insiste encore sur la valeur d’un service public qui a toute sa raison d’être et notamment dans la rapidité des délivrances de permis de bâtir.

Matière sociale aussi

S’il met en évidence le sérieux du personnel, il insiste aussi sur l’importance des services sociaux et du CPAS, ajoutant que leurs services «s’emploient chaque jour dans un contexte de plus en plus difficile, avec sa dramatique recrudescence de la violence et des assuétudes».
Il ajoute encore: «La situation inédite que l’Europe connaît actuellement avec les réfugiés de guerre, nous a déjà mobilisés. Mais nous ne pouvons oublier non plus, tous ces Belges qui, aujourd’hui encore, vivent sous le seuil de pauvreté. Il faut que nous nous impliquions à leur côté. C’est une question de conviction et de principe. Ces deux générosités doivent s’additionner et non pas se substituer l’une à l’autre, sans quoi nous favoriserions irrémédiablement un scénario d’hostilité et de rejet plutôt que de fraternité et de respect».
Avant de congratuler Bailen Cobo José qui part à la retraite, il remercie le personnel sans qui rien de valeur ne pourrait se faire. «Vous devez être fier de votre profession, insiste-t-il, qui contribue chaque jour à embellir la ville et les villages. Vous devez conserver dans votre esprit que vous faites partie d’un service public avec ce que cela implique comme devoirs.»

Maurice VDW pour l’Avenir

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :