www.philippeville.info

Site non officiel de l'entité de Philippeville

Dans nos villages

L’éclat des 40 ans de l’édition de la Chinelle est un peu terni

Cette année, on soufflera les 40 bougies de cette épreuve unique en son genre que sont les « 12h de la Chinelle », devenues il y a 10 ans « La Chinelle ». Un double anniversaire a qui la société événementielle « Event See » a voulu donner tout son éclat. Diverses animations sont prévues pour fêter cela comme il se doit.

Moins d’inscrits pour les 12h, sans doute dû à une mauvaise communication

Ils ne sont encore qu’une soixantaine à être inscrit pour cette épreuve mythique des 12h de la Chinelle. « Nous avons sans douté été victime de notre mauvaise communication« , explique David Rossomme, le directeur de la société événementielle Event See. Le prix de l’inscription, en hausse, a en effet fait beaucoup parler d’elle : « Difficile d’éteindre un incendie lorsqu’il est lancé« . Il explique que pour la majorité des pilotes, cette hausse ne se chiffre qu’à une centaine d’euros. Mais pour d’autres, c’est de plusieurs centaines d’euro que la facture s’alourdi cette année. Ces derniers ne louent pas de stand, font leur intendance eux-mêmes, et c’est plutôt la débrouille comme dans bon nombre d’équipes d’amateurs. Sur le tard, voyant le peu d’inscriptions arriver, des places sans le beau stand fourni clé sur porte, et donc moins chères, ont été mises à disposition, et il en reste toujours d’ailleurs. « Ce sera visiblement une mauvaise année pour nous, mais nous sommes persuadé que pour pérenniser cette aventure, il faut évoluer et lui donner le cachet d’une compétition internationale que la Chinelle est devenue« . Il poursuit en expliquant que cette amélioration des stands est indispensable, qu’avec un peu de recul, c’est le meilleur choix qui était à faire pour cette course.

Des nouveautés

Le bourgmestre André De Martin tirera son premier coup, de fusil, à la Chinelle.

Qui dit évolution dit aussi nouveautés. Si l’entrée se chiffre toujours à 5€, on verra le retour d’un concert par des musiciens de la région, des animations durant 3 jours, et du spectacle comme toujours. Cette année, les participants de la mini-Chinelle seront invités à se présenter sur la place d’Armes de Philippeville, comme les grands. L’âge minimum des participants est aussi descendu à 8 ans pour répondre à une réelle demande. Côté ancêtres, on enregistre une participation de plus en plus nombreuse, visiblement surtout de pilotes nostalgiques, ou de jeunes débutants, qui ne peuvent pas se permettre un investissement financier plus important. Ils effectueront tout de même 2×2 h sur une partie du circuit.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :